Les dechets verts - réglementation

brulage des déchets verts

Brûlage des déchets verts

Des études montrent que le brûlage des déchets verts à l'air libre est loin d'être neutre pour l'environnement.

Les feux de déchets verts génèrent des particules cancérigènes (dioxines, furanes, hydrocarbures aromatiques polycycliques). Celles-ci, portées par les vents, vont ensuite contaminer les jardins, les potagers ou les champs pour plusieurs années. En plus de gêner le voisinage avec les fumées et les odeurs, brûler soi-même ses déchets, peut représenter un risque d'incendie.

Une circulaire préfectorale du 18 novembre 2011 précise que les déchets dits verts (éléments issus de la tonte des pelouses, de la taille de haies et d'arbustes, d'élagages, de débroussaillement et autres pratiques similaires), s'ils sont produits par des ménages, constituent des déchets ménagers.

En conséquence, conformément aux dispositions de l'article 84 du règlement sanitaire départemental, le brûlage des déchets verts est interdit.

Ces déchets verts doivent donc être déposés en déchèterie ou encore mieux, utilisés broyés au jardin comme paillage ou dans le compost.

Le broyage des déchets verts reste donc une saine alternative !

Les déchets verts agricoles ne sont pas en tant que tels concernés par le règlement sanitaire départemental. Le Préfet peut autoriser le brûlage de ces déchets pour des raisons agronomiques ou sanitaires.

Création site Internet mairie